L'année 2017 sera-t-elle une nouvelle annus horribilis pour notre vivre ensemble et nos économies? Déplorer la montée des populismes est stérile, car ils répondent à une demande, à une souffrance, celle des perdants de la globalisation et du progrès technologique. 

Dans votre livre Economie du bien commun (PUF), vous revenez sur la crise des subprimes pour en tirer des leçons sur la difficulté d’apprécier le risque…

On assiste à une vraie révolution de la pensée suscitée à la fois par des résultats expérimentaux et le choc de la crise financière. Elle remet en cause certains fondements théoriques sur lesquels la science économique s’est construite durant le siècle écoulé.

Le prochain président, s'il veut réformer efficacement, devra payer pour réformer. Je présente ici une nouvelle méthode pour le faire vite - et avec l'accord des Européens.

La polémique lancée par François Fillon autour du rôle des mutuelles est révélatrice de la situation inextricable dans laquelle se trouve le financement de notre système de santé.

fake@pixabay

Deux chercheurs américains se sont penchés sur l’influence des fausses informations sur les élections américaines qui ont vu Donald Trump triompher.

Supprimons la politique agricole commune (PAC) du budget de l'Union européenne (UE) et réintégrons-la dans les budgets nationaux (idem pour la politique régionale) pour créer enfin un vrai budget européen centré sur des biens publics ­proprement européens.

Pour établir les droits de proprieté et permettre les échanges, on a besoin d'un registre fiable des détentions et transactions. Ainsi, une transaction immobilière est validée et enregistrée par un notaire.

Milton Friedman avait proposé en 1955 la création d’un prêt indexé sur les revenus futurs. L’idéal serait de développer un tel système en France pour couvrir les frais de scolarité.

Pages