Chaque candidat à une élection sait très bien qu’il doit convaincre les électeurs non seulement de le préférer aux autres, mais aussi de se déplacer pour voter.

Lettre ouverte de 25 lauréats du prix Nobel en économie en faveur de l’Europe suite à une instrumentalisation de la pensée économique dans le cadre de la campagne électorale française

L'analyse économique suggère-t-elle de sortir de l'euro ? Et indique-t-elle que la sortie d'une monnaie partagée par plusieurs pays est possible ?

zone euro

Nos démocraties ne survivront pas deux fois à des ajustements brutaux comme lors de la dernière crise. Il faut mettre au service de l’euro les techniques traditionnelles de l’assurance.

L'augmentation de la production d'électricité issue de sources renouvelables intermittentes pose un double problème aux gestionnaires des centrales programmables: de volume, car il faut à chaque instant disposer des capacités de production pour satisfaire la demande non servie par les éoliennes et les panneaux photovoltaïques, de flexibilité, car ces appels de demande résiduelle peuvent varier fortement sur des périodes de temps très courtes. Dans ce billet, nous laissons de côté l'énergie éolienne pour mettre l'accent sur l'alternance entre les cycles diurne et nocturne de la production électrique d'origine photovoltaïque.

Trump annonce qu'il va déréguler le secteur financier, l'action de Goldman Sachs s'envole . Les Anglais menacent de déréguler pour protéger la City ­contre le choc du Brexit . Et nous ?

Les deux candidats à l’élection présidentielle et anciens membres du gouvernement, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, semblent avoir des propositions similaires pour l’Europe. En apparence seulement.

L'année 2017 sera-t-elle une nouvelle annus horribilis pour notre vivre ensemble et nos économies? Déplorer la montée des populismes est stérile, car ils répondent à une demande, à une souffrance, celle des perdants de la globalisation et du progrès technologique. 

Dans un monde toujours plus connecté, dans lequel les marchandises circulent librement entre les pays, il devient incroyablement complexe de tracer l’origine et la composition de nos consommations.

En France, le chômage se situe autour de 10% et n’est pas retombé en-dessous de 7% depuis 1982. Ces chiffres élevés sous-estiment malheureusement l’ampleur du problème dans la mesure où ils ne comptabilisent qu’une catégorie de chômeurs et ne tiennent pas compte des retraites anticipées et des découragements.

Pages