environnement

  • The 21st Conference of the Parties on the United Nations Framework Convention on Climate Change 2015, better known as COP 21, was held in Paris between 30 November and 12 December 2015. Forty thousand people participated in this diplomatic and media focused event, which culminated in a document being signed by 195 countries to remind us that the planet is getting warmer. So what?

  • La 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015, plus connue comme COP21, s’est tenue à Paris du 30 Novembre au 12 Décembre 2015. 40 000 personnes ont participé à cet évènement diplomatico-médiatique, qui a finalement produit un document signé par 195 pays pour rappeler que la planète se réchauffe. Et alors ?

  • Responsable d'environ 20 % des émissions mondiales des gaz à effet de serre, le transport est devenu une cible évidente pour les régulateurs dans leur lutte contre le réchauffement climatique.

  • Appliquer le principe du "pollueur‐payeur". C'est dans cet objectif que la Toulouse School of Economics (TSE) et la chaire Économie du climat de l'Université Paris‐Dauphine viennent de lancer un appel commun pour instaurer un prix mondial unique pour le carbone, à l'occasion de la COP21, en décembre prochain. Christian Gollier, directeur de TSE, est un fervent défenseur de ce système qui permettrait selon lui de responsabiliser les entreprises. Interview.

  • Quand je décide d’utiliser ma voiture plutôt que les transports en commun, j’intègre dans ce choix le coût de l’essence consommée, mais pas les dommages environnementaux générés notamment par le CO2 émis lors de mon trajet.

  • La conférence de Lima est la dernière grande étape dans le marathon diplomatique qui s’achèvera avec le rendez-vous Paris-climat de décembre 2015. Elle a été précédée d’effets d’annonce venant des puissants de ce monde : accord bilatéral Chine-Etats-Unis sur le climat annoncé en grande pompe par les deux présidents à Pékin ; mention de la négociation climatique dans le communiqué final du G20 tenu en Australie.

  • Le drame de Sivens a révélé les faiblesses de l’organisation de la décision publique en France. La décision de construire le barrage dépend du rapport de force politique local, ce qui a fini par déboucher sur des affrontements violents entre agriculteurs et écologistes. Afin de réduire le risque que de tels drames se reproduisent, il est nécessaire de revoir en amont le modèle de prise de décision sur les projets publics. François Hollande a proposé le 27 novembre à la Conférence Environnementale un nouveau modèle de « démocratie participative » basé sur des référendums locaux.

  • La France veut manifestement être exemplaire dans ce domaine. De gros efforts sont faits, depuis le Grenelle de l’Environnement jusqu’à au- jourd’hui où le gouvernement a l’air très motivé sur le sujet. Cela peut paraître étonnant car nous sommes responsables seulement de 1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Subscribe to environnement